Parcours de MIOB : rencontre avec Elise Teirlinck

BROOKÉO est composé d’une équipe d’experts en regroupement de crédits : analystes, superviseurs back-office, responsables partenariats, service juridique et communication… Mais ce qui compose BROOKÉO, c’est aussi, et surtout, un réseau de mandataires (MIOB) qui œuvrent sur le terrain auprès des clients. Dans cette rubrique Parcours de MIOB, nous vous proposons de partir à leur rencontre !

Aujourd’hui, nous vous présentons Élise Teirlinck, MIOB chez BROOKÉO depuis 2021. Tombée dans le regroupement de crédits dès l’âge de 18 ans, Élise est une véritable aficionada du RAC. Depuis 10 ans, elle évolue avec brio dans ce secteur d’activité. Rencontre avec une jeune femme passionnante et passionnée !

Tombée dans la marmite du RAC

Élise découvre le regroupement de crédits (RAC) à l’âge de 18 ans lorsqu’elle démarre sa vie professionnelle dans une entreprise qui commercialise des fenêtres. L’entreprise en question est partenaire d’un courtier qui recherche, pour ses clients, des solutions de financements. Élise s’intéresse de près à cette activité et décide de passer une formation pour devenir IOBSP (intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement).

Elle débute comme mandataire chez IN&FI Crédits, réseau national de courtiers en crédits, où elle reste 6 ans. En 2020, elle quitte le réseau pour rejoindre un autre IOBSP, Budgetlyss. Elle y rencontre leur packageur, BROOKÉO. En 2021, elle quitte Budgetlyss pour s’installer en tant qu’indépendante, et c’est tout naturellement qu’elle choisit BROOKÉO pour le financement de ses dossiers.

Un métier passionnant

Lorsqu’elle parle du RAC, Élise ne tarit pas d’éloge. Malgré le contexte actuel très compliqué, elle continue d’adorer son métier. « J’aime être mon propre patron, j’organise mes journées comme je le souhaite en fonction de mes dossiers en cours. Je me déplace beaucoup chez mes clients. En moyenne, je les rencontre 3 ou 4 fois entre la prise de contact et le financement du regroupement de crédits. Les profils et parcours des clients sont toujours différents, ce qui fait que l’on ne tombe jamais dans la routine », explique-t-elle.

Véritablement soucieuse de ses clients, elle n’hésite pas à les recontacter et même à leur rendre visite un mois après le financement de leur dossier pour vérifier que tout va bien.

Si elle aime être son propre patron, elle apprécie de pouvoir s’appuyer sur l’équipe BROOKÉO.

« Pour moi, c’est plus facile d’être MIOB que d’être salariée, on a les avantages de l’indépendance mais sans la solitude de l’entrepreneur. »

Une relation de confiance avec BROOKÉO

Ce qu’elle aime chez BROOKÉO ? Le professionnalisme des équipes et la relation de confiance. Chez BROOKÉO, elle dispose d’une analyste dédiée, Hélène Catoire, avec qui la relation est très fluide. « Hélène est réactive, consciencieuse et disponible », explique Élise.

Elle apprécie également le délai de paiement des dossiers.

« Avec BROOKÉO, c’est carré, je suis payée en temps et en heure lorsque mes dossiers sont financés ».

Un point fort non négligeable, surtout dans un contexte où le marché est tendu.

Elle ajoute aimer le « côté familial » de BROOKÉO. Ici, pas d’usine, ni de travail à la chaîne mais une équipe présente et à l’écoute pour un accompagnement personnalisé.

Le coup de cœur est partagé, chez BROOKÉO, Élise est particulièrement appréciée. Jérôme Peru, responsable partenariats BROOKÉO, souligne le professionnalisme d’Élise : « Avec elle, tout est carré dans le montage des dossiers, elle est très consciencieuse et n’oublie aucune pièce nécessaire à l’analyse. C’est un plaisir de travailler avec Élise ! ».

Des apporteurs de longue date

L’engagement d’Élise dans ses dossiers et auprès de ses clients paie. Elle bénéficie de plusieurs apporteurs de longue date, certains travaillent avec elle depuis 8 ans.

Dans le secteur de la rénovation de l’habitat, les entreprises, avec qui elle travaille, lui soumettent des prospects à projets avec des profils éligibles au regroupement de crédits (propriétaires salariés ou retraités). L’avantage de cette relation de longue date est qu’elle a pu « éduquer » ses apporteurs aux normes du RAC. Ainsi, elle reçoit des dossiers bien ciblés. Un gain de temps - et donc d’argent - considérable.

Le goût du challenge

Si Élise n’hésite pas à se dépasser pour ses clients et pour ses apporteurs, elle n’est pas en reste dans sa vie privée. Cet été, elle s’est lancé le challenge d’aller de Lille à Lyon à vélo ! Elle a ainsi parcouru seule 980 km à vélo - sans assistance électrique – avec une moyenne de 10 heures de pédalage par jour.

Un challenge qu’elle a relevé haut la main, malgré la fatigue et les douleurs, en seulement 10 jours !

Son message aux futurs MIOB

Aux indépendants qui voudraient se lancer dans le regroupement de crédits, elle ne leur cache pas que les débuts sont difficiles. Comme pour tout démarrage d’activité, il faut se faire un réseau.

« Pour être MIOB, il faut aussi être très carré et bien comprendre les documents qui doivent être transmis pour l’étude du dossier ».

Si le démarrage peut être complexe, le reste n’est « que du bonheur » nous assure celle qui qualifie le RAC de « métier plaisir ». En tant que MIOB, les indépendants bénéficient d’une grande liberté mais aussi d’un accompagnement sur mesure grâce aux équipes de BROOKÉO, de quoi oser sauter le pas !

Comme Élise, bénéficiez d’un accompagnement sur mesure et boostez votre chiffre d’affaires en rejoignant le réseau BROOKÉO ! Déposez votre demande de renseignements, nous serons ravis de vous présenter nos services.

Articles récents

Sophie, Béatrice et Anne-Sophie, nos analystes expertes en regroupement de crédits

Transparence et conformité : les clés de la relation client chez BROOKÉO

Portrait de Christophe Carrier, Coordinateur Technique chez BROOKÉO

Rachat de crédits en cas de divorce et de succession : les solutions à mettre en place

Portraits croisés : Maître Édouard Lembrez et Maître Sacha Neuman, notaires experts dans le regroupement de crédits

Parcours de MIOB
Partez à la rencontre des mandataires BROOKÉO