Packageur en regroupement de crédits : lequel rapporte le plus ?

Comme son nom l’indique, un packageur met à votre disposition un « package » pour vous permettre de développer votre activité : accès aux établissements bancaires spécialisés et à leurs produits, analyse de vos dossiers, formations techniques et commerciales, outils informatiques… Son but : vous permettre d’augmenter votre chiffre d’affaires. Mais, comment choisir le packageur qui vous rapporte le plus ? BROOKÉO a mené l’enquête !

Celui qui paie le plus au dossier

Si l’argent est le nerf de la guerre, la rémunération est le nerf de l’activité du mandataire en regroupement de crédits (RAC). Critère essentiel pour trouver le packageur qui rapporte le plus, la rémunération au dossier doit être attractive. Mais cela ne suffit pas ! D’une part, car pour pouvoir être payé il faut que le dossier soit financé (ce qui n’est pas toujours chose aisée dans le RAC). Et, d’autre part, car il faut se méfier des offres alléchantes. Que comprend réellement la rémunération ? Comment est-elle calculée ? Le packageur vous donne-t-il accès à une grille de rémunération claire et transparente ?

Celui qui paie le plus au dossier est celui qui vous rapporte le plus sur le dossier mais pas forcément celui qui vous permet de gagner le plus. Par exemple, si, sur 10 dossiers envoyés, seulement 3 sont financés, contre 5 ou 6 chez un autre packageur, il est sans doute plus avantageux d’être mandataire du packageur qui rémunère un peu moins mais qui finance plus de dossiers.

Celui qui vous donne accès à tous les produits bancaires

Et justement, pour financer des dossiers, votre packageur doit être partenaire de tous les établissements financeurs du marché. Plus le packageur aura accès à des offres en regroupement de crédits, plus il aura de solutions à vous proposer. Pour permettre à vos dossiers d’être financés, vous devez vous tourner vers un packageur qui dispose de conventions bancaires avec l’ensemble des organismes bancaires spécialisés, mais aussi de l’accès à l’ensemble des produits proposés par ces établissements.

Gros point bonus pour les packageurs qui bénéficient des études partagées. Ce process dédié leur permet de bénéficier, au sein des établissements bancaires, de délais de traitement accélérés, d’interlocuteurs privilégiés et même d’éditions d’offres en amont chez certains financeurs.

Celui qui a le meilleur taux de transformation

Si avoir accès à tous les produits bancaires est essentiel pour disposer du maximum de solutions possibles pour faire financer ses dossiers, encore faut-il qu’ils soient orientés vers les bonnes banques et les bons produits ! L’analyse et l’orientation des dossiers sont le travail du back-office. Plus le packageur dispose d’un back-office expert, rigoureux et persévérant, plus vos dossiers seront financés. Vous devez être regardant sur le taux de transformation du packageur.

Un bon taux de transformation s’obtient grâce à :

• un back-office expert en regroupement de crédits ;

• une analyse pointue des dossiers ;

• un analyste réactif et disponible, dédié à votre dossier ;

• un accompagnement sur-mesure pour vous aider à qualifier votre dossier en amont ;

• un délai de traitement rapide.

Celui qui a le meilleur délai de traitement

Le délai de traitement est primordial. Le temps c’est de l’argent ! Et encore plus si votre dossier est en concurrence. Plus votre dossier sera pris en charge rapidement par le back-office, plus vite vous pourrez fournir les éventuelles pièces complémentaires, plus vite il sera envoyé en banque, plus vite il sera financé et plus vite vous serez rémunéré.

Pendant que votre packageur s’occupe de tout, vous êtes disponible pour aller chercher du business et continuer à développer votre activité : prospection, échange avec les clients, constitution de dossiers, etc.

Celui qui vous fait monter en compétences

Si le packageur a un rôle majeur dans l’obtention des financements, c’est vous, en tant que mandataire, qui êtes l’apporteur de vos dossiers. Même les analystes les plus chevronnés ne pourront pas faire des miracles sur des dossiers qui ne sont pas finançables. Pour envoyer des « bons » dossiers, il faut être formé et accompagné, le RAC étant un secteur d’activité complexe.

Le packageur qui vous permet de développer votre chiffre d’affaires est celui qui vous forme afin d’envoyer des dossiers finançables. Il doit vous proposer des formations personnalisées mais aussi un interlocuteur dédié qui vous accompagne et répond à vos questions au quotidien pour vous faire monter en compétences sur tous les aspects commerciaux et techniques.

Celui qui regroupe tous les critères

Pour bien choisir son packageur, tous les critères sont importants : rémunération attractive, accès à tous les produits bancaires et aux études partagées, analystes experts, réactivité, taux de transformation élevé et accompagnement sur-mesure.

La rémunération au dossier ne doit pas être le seul argument du packageur, c’est toute son offre de service qui doit être attractive. Ça tombe bien, chez BROOKÉO on coche tous ces critères !

• Nous sommes partenaires de tous les établissements financeurs spécialisés, nous avons accès à tous les produits et bénéficions d’études partagées ;

• nous avons un taux de transformation parmi les meilleurs du marché, 43 % des dossiers envoyés en banque sont financés ;

• notre équipe d’analystes est reconnue pour son expertise, sa rigueur, sa disponibilité, sa persévérance et son travail d’équipe ;

• nous prenons en charge vos dossiers à J ;

• nous vous accompagnons au travers de formations techniques et commerciales personnalisées.

Vous souhaitez en savoir plus ? Notre équipe se tient à votre disposition pour répondre à toutes vos questions ! Contactez-nous au 03 28 38 78 44 ou déposez votre demande d’information. Nous reviendrons vers vous dans les meilleurs délais !

Photo d'illustration : © Camerene Pendl - stock.adobe.com

Articles récents

Sophie, Béatrice et Anne-Sophie, nos analystes expertes en regroupement de crédits

Transparence et conformité : les clés de la relation client chez BROOKÉO

Portrait de Christophe Carrier, Coordinateur Technique chez BROOKÉO

Rachat de crédits en cas de divorce et de succession : les solutions à mettre en place

Portraits croisés : Maître Édouard Lembrez et Maître Sacha Neuman, notaires experts dans le regroupement de crédits

Guide du regroupement de crédits
Profitez de cette rubrique pour parfaire vos connaissances techniques et commerciales