Portraits croisés : Maître Édouard Lembrez et Maître Sacha Neuman, notaires experts dans le regroupement de crédits

Il y a quelques jours, nous avons interviewé deux notaires spécialisés dans le domaine du rachat de crédits. Cet article retranscrit nos échanges pour apporter un éclairage sur leur parcours, le choix de cette spécialisation et leur pratique professionnelle dans ce milieu.

Le choix de cette spécialisation

Pour Sacha Neuman, cette orientation vers le regroupement de crédits est née d’une sollicitation d’un établissement bancaire qui souhaitait concilier, d’un côté, la rigueur des procédures et de l’autre, la réactivité souhaitée par les courtiers et les particuliers. Cette activité est devenue, aujourd’hui, quasi exclusive au sein de l’office notarial.
Pour Édouard Lembrez, son entrée dans le regroupement de crédits s’est faite il y a environ quinze ans, par hasard, en collaborant avec un courtier local. Avec le bouche-à-oreille, sa réputation s’est consolidée, attirant l’attention d’autres courtiers et même des banques.

Leur intervention dans les dossiers

Édouard Lembrez nous explique que l’intervention du notaire débute lorsque le dossier est bien avancé, avec une offre de prêt émise. Le travail consiste à vérifier plusieurs éléments dès réception des documents : l'état civil du client, l'état de propriété du bien immobilier, l'absence d'hypothèques ou de saisies. L'objectif est de garantir à la banque qu'aucun problème ne surgira concernant l'hypothèque sur le bien immobilier. Une fois les documents nécessaires obtenus, et après confirmation de la banque et de l'assurance, la signature du prêt peut avoir lieu. Cela peut se faire à distance grâce à des procurations notariales ou des signatures en visioconférence, via des logiciels agréés.

Leur rôle, auprès des clients et des partenaires

Bien que le processus de regroupement de crédits puisse sembler compliqué, il s'agit en réalité d'une série de tâches successives, comme l’explique Sacha Neuman. La clé du succès, et la vitesse d’exécution qui en découle, réside dans une communication fluide entre toutes les parties impliquées : courtier, banque et client. Au-delà de l'aspect technique du dossier, l'humain joue un rôle crucial dans la réussite de ces opérations. L'empathie, la patience et la compréhension sont des qualités essentielles qu’un courtier et un notaire doivent avoir pour instaurer un climat de confiance avec les clients et assurer un déroulement efficace du processus de regroupement de crédits.

Les avantages, pour les banques, de travailler avec BROOKÉO

En matière de regroupement de crédits, l’étude de Sacha Neuman travaille quotidiennement avec six établissements financiers actifs sur ce marché. Àsa connaissance, aucun d’entre eux ne souhaite se dispenser d’un courtier pour établir une relation directe avec un particulier. Le fait de travailler avec BROOKÉO permet donc, pour ces établissements, d’éviter de gérer la constitution d’un dossier qui peut vite devenir complexe. En effet, seul un courtier spécialisé et expérimenté dans le regroupement de crédits sera en mesure de déterminer quelle banque peut répondre le mieux aux besoins du client.

Des dossiers marquants

Sacha Neuman se rappelle de l’histoire d’un couple confronté à une baisse de revenus due à la maladie touchant la conjointe. Grâce au regroupement de crédits, le couple a pu préserver sa maison et retrouver une stabilité financière. Cette expérience témoigne, pour lui, de l’importance sociale de cette solution financière qui offre une alternative pertinente aux personnes traversant des moments difficiles, que ce soit lié à la maladie, à une période de chômage, à une mauvaise anticipation de la retraite ou bien au besoin de financer les études des enfants.
Édouard Lembrez évoque, pour sa part,  un dossier où la rapidité d’action de son étude a permis à son client d'éviter une situation de surendettement imminent. En obtenant les documents nécessaires rapidement, le notaire a pu signer l'acte de prêt à temps, offrant au client une issue favorable puisqu’il pouvait être, du jour au lendemain, mis en situation de cessation de paiement et fiché « Banque de France ». C’est la preuve, pour lui, que son métier a du sens. Il en est satisfait lorsqu’il se rend compte qu’il a pu mettre sa pierre à l’édifice pour permettre à son client de se sortir d’une situation difficile.

Illustration photo : ©BROOKÉO

Articles récents

Transparence et conformité : les clés de la relation client chez BROOKÉO

Portrait de Christophe Carrier, Coordinateur Technique chez BROOKÉO

Rachat de crédit en cas de divorce et de succession : les solutions à mettre en place

Prêt immobilier cautionné : une solution pour gérer un rachat de crédits hypothécaire sans toucher au prêt immobilier

BROOKÉO : un partenaire de confiance dans le regroupement de crédits

Guide du regroupement de crédits
Profitez de cette rubrique pour parfaire vos connaissances techniques et commerciales